parquet


parquet

1. parquet [ parkɛ ] n. m.
• 1339 « petit parc »; de parc
I
1(1366) Anciennt Partie d'une salle de justice où se tenaient les juges ou les avocats (mod. barre, barreau).
(1549) Mod. Local réservé aux membres du ministère public en dehors des audiences. Parquet général, sous l'autorité d'un procureur général. Petit parquet : service du parquet où sont conduites les personnes arrêtées en flagrant délit.
2Par ext. Groupe des magistrats chargés de requérir l'application de la loi au nom de la société.
3(1802) Partie de l'enceinte d'une Bourse où se tiennent les opérateurs, pendant le marché. corbeille. Négociateur individuel de parquet.
II(Sens étym.) Agric. Parquet d'élevage : enclos destiné à l'élevage de volailles. parquet 2. parquet [ parkɛ ] n. m.
• 1664; « panneau de retable » 1385; de 1. parquet
1Revêtement de sol formé d'éléments de bois (lames, lattes) ( 1. plancher). Parquet de chêne. Parquet ciré, vitrifié. Rainure de parquet. Parquet classique, sur lambourdes; parquet collé, flottant (qui n'est pas fixé sur son support). Parquet à l'anglaise, dont les lames sont posées parallèlement; à bâtons rompus, posé par rangées formant un angle droit.
Sport Les parquets : les salles de basket.
2Techn. Assemblage de bois sur lequel est appliquée une glace.
3Mar. Assemblage de plaques formant une plateforme pour la circulation, dans une salle de machines.

parquet nom masculin (de parc) Ensemble de frises ou de lamelles de bois, formant ou destiné à former un revêtement de sol intérieur. Bourse Lieu séparé et placé à la vue du public dans lequel les agents de change se réunissent pour la négociation des valeurs mobilières. Compagnie formée par l'ensemble des agents de change d'une même place. Droit Ensemble des magistrats chargés, au sein d'un tribunal de grande instance et sous la direction du procureur de la République, de défendre les intérêts de la société. Élevage Parcelle clôturée, attenante à un bâtiment d'élevage de volailles, utilisée comme parcours. Groupe de volailles mâles et femelles élevé pour la sélection. Peinture artistique Système de lattes de maintien ajouté au revers d'un tableau peint sur panneau pour empêcher les accidents dus au travail du bois. ● parquet (expressions) nom masculin (de parc) Parquet général, parquet établi auprès de la Cour de cassation et des cours d'appel et placé sous la direction d'un procureur général. (Le procureur général près la cour d'appel dirige l'ensemble des parquets de son ressort.) Petit parquet, à Paris, à Lyon et à Marseille, service de permanence annexé à la Préfecture de police, chargé des enquêtes de flagrance. ● parquet (homonymes) nom masculin (de parc) parquaient forme conjuguée du verbe parquer parquais forme conjuguée du verbe parquer parquait forme conjuguée du verbe parquer parquer verbeparquet (synonymes) nom masculin (de parc) Ensemble de frises ou de lamelles de bois, formant ou...
Synonymes :
Droit. Ensemble des magistrats chargés, au sein d'un tribunal de grande...
Synonymes :
- ministère public

parquet
n. m.
rI./r Revêtement de sol constitué de lames de bois assemblées.
|| (oc. Indien) Sol d'une habitation (quel que soit le matériau dont il est constitué).
rII./r
d1./d Local réservé dans une juridiction aux magistrats ayant auprès d'elle les fonctions du ministère public.
d2./d Ensemble des magistrats composant le ministère public auprès d'une cour, d'un tribunal.

⇒PARQUET, subst. masc.
I. A.ÉLEVAGE
1. Parquet (d'élevage)
a) Enclos destiné à l'élevage des volailles. Nous allons manquer totalement de graines (avoine et orge) pour la nourriture des poules de nos parquets d'élevage (L'OEuvre, 23 févr. 1941).
b) Volière destinée à l'élevage du gibier à plumes. Se risquer à une crapulerie, par exemple voler des faisans en parquet (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p.317). P. méton. Mes reprises de mues sont faites et nous aurons de bons parquets car j'ai bien sélectionné les sujets (VIALAR, Fusil, 1960, p.135).
2. ,,Enclos de dimensions réduites pour parquer les moutons ou les veaux, ou bien pour diviser en compartiments un vaste pâturage`` (FÉN. 1970).
B.DROIT
1. Vieilli. Partie de la salle d'un tribunal délimitée par les sièges des juges et le barreau où se tenaient les avocats. Traverser le parquet. On fit entrer les parties dans le parquet (Ac. 1798-1935). Prendre place au parquet et jusque sur le banc des accusés (JOUY, Hermite, t. 4, 1813, p.160).
2. Local où se tiennent en dehors des audiences les magistrats du ministère public. Aller au parquet. Il prélève la part du lion; puis il court au Parquet pour dénoncer Rivard (G. LEROUX, Parfum, 1908, p.57).
P. anal. Parquet des huissiers. Local où se tiennent les huissiers pendant la séance des juges. (Dict. XIXe et XXes.).
3. P. méton. [Avec parfois une majuscule] Magistrats du Ministère public (procureur général, procureurs et leurs substituts sous l'autorité du procureur de la République). Présenter qqn au parquet; déposer une plainte au parquet. J'ai appris (...) qu'un poste de substitut était vacant au parquet de Nantes (A. FRANCE, Orme, 1897, p.171). On oppose les magistrats du Parquet (magistrature debout) aux magistrats du siège (magistrature assise), qui remplissent les fonctions de juges (CAP. 1936). Réquisitoire du Parquet au juge d'instruction (NIZAN, Conspir., 1938, p.170). Le parquet descend, enquête, pratique l'autopsie (LACR. 1963):
1. J'ai pu avoir le procureur de la Roche-sur-Yon au bout du fil. Il enverra le Parquet vers onze heures. Peut-être avant, si on parvient à réunir plus tôt ces messieurs. Il a tenu à alerter la brigade mobile de Poitiers pour qu'elle envoie deux inspecteurs.
SIMENON, Vac. Maigret, 1948, p.89.
Parquet général. ,,Parquet établi auprès d'une cour, sous l'autorité d'un procureur général`` (CAP. 1936).
Petit parquet. ,,Service de permanence annexé au dépôt de la préfecture de police à Paris (...) et dirigé par un substitut délégué, pour trier tous les individus arrêtés en flagrant délit par la police ou la gendarmerie`` (CAP. 1936):
2. Les gens du commissariat l'on fait conduire au petit parquet, près de la Sainte-Chapelle, dans le Palais de Justice. Il a fini par se nommer, quand on a prévenu le juge d'instruction de service.
DUHAMEL, Désert Bièvres, 1937, p.255.
C.P. anal., FIN. Dans une Bourse de valeurs, emplacement où les agents de change procèdent à leurs transactions. Pourtant, le cours de la coulisse allait fléchir, lorsque l'ordre que Massias apportait à Nathansohn le soutint à 3035, le haussa à 3040; tandis que, par contrecoup, la valeur retrouvait aussi, au parquet, son premier cours (ZOLA, Argent, 1891, p.331). Il existe en France sept bourses à parquet: Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Lille, Nantes et Nancy (BERN.-COLLI 1981).
P. méton. Compagnie des agents de change exerçant leur activité dans une Bourse de valeurs. V. compensation ex. de Zola.
D.Vx. Partie d'une salle de spectacle comprise entre la place où jouent les musiciens et le parterre. Synon. orchestre. Il confondit l'avant-scène avec les galeries, le parquet avec les loges, demanda des explications, ne les comprit pas (FLAUB., Mme Bovary, t. 2, 1857, p.63).
II. —Assemblage de lames de bois avec rainure et languette, clouées sur des lambourdes (ou posées sur une dalle de béton) selon une disposition régulière, qui garnissent le sol d'une habitation. Synon. plancher. Parquet de chêne, de pitchpin, de sapin; laver, poncer, vitrifier un parquet. Mon parquet était ciré et frotté comme de l'acajou, et brillant comme un bijou: un vrai miroir! (VIGNY, Serv. et grand. milit., 1835, p.38). Une odeur d'encaustique monte du parquet luisant et les ravit (SAINT-EXUP., Courrier Sud, 1928, p.13).
Parquet à l'anglaise. Parquet dont les lames sont parallèles. [Dans] le parquet à l'anglaise (...) les frises sont placées simplement dans le sens de leur longueur, les joints orientés vers le jour de la pièce (ROBINOT, Vérif., métré et prat. trav. bât., t. 2, 1928, p.183).
Parquet à bâtons rompus. ,,Parquet dont les lames, de dimensions identiques, sont disposées parallèlement entre elles par travées et s'assemblent, en bout et d'équerre, avec le champ des lames des travées contiguës`` (BARB.-CAD. 1971).
Parquet en fougère.
Parquet en point de Hongrie. ,,Parquet dont les lames, disposées comme celles du parquet à bâtons rompus, ont leurs extrémités coupées d'onglet suivant un angle compris entre 45 et 60°`` (BARB.-CAD. 1971).
Parquet à compartiments, d'assemblage. Parquet ,,où les frises sont groupées suivant des dessins déterminés, et formant généralement des panneaux ou compartiments`` (Lar. mén. 1926).
Parquet en mosaïque ou marqueté. ,,Plancher à dessin géométrique, fait avec de petites pièces de bois de différentes teintes`` (Forest. 1946).
[Surtout Centre et Ouest] Parquet (de danse). Plancher mobile installé pour un bal. Gilbert ne descendait guère au village, et quand il y faisait une apparition, c'était (...) dans les salles de danse ou sur les parquets dressés devant les maisons, et où les filles de Fonteneilles (...) venaient danser (R. BAZIN, Blé, 1907, p.53). P. méton. Bal de campagne itinérant. Elle se mit à fréquenter les «parquets» aux foires et aux fêtes, à danser furieusement (COLETTE, Mais. Cl., 1922, p.143).
Spécialement
MENUIS. Parquet (de glace). ,,Assemblage de bois à petits panneaux, à bâtis d'encadrement et bâti intérieur, sur lequel on pose les glaces`` (CHABAT t. 2 1876). Les glaces (...) sont posées nues sans cadres ni parquet (...) [ou] encadrées avec ou sans parquet derrière (ROBINOTVérif., métré et prat. trav. bât., t. 6, 1930, p.128). V. demeure ex. 4.
MAR. Parquet (de chauffe). Assemblage de plaques de fer formant plate-forme dans une chambre de machines; plate-forme de circulation entourant un moteur (d'apr. GRUSS 1978). Le parquet de la machine était comme encadré entre les huit câbles des palans, quatre d'un côté, quatre de l'autre (HUGO, Travaill. mer, 1866, p.305).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. 1. a) 1366 «partie d'une salle de justice où se tiennent les juges» parquet de l'Eschiquier (cité ds SOUDET, Ordonnances de l'Echiquier de Normandie, 1929, p.20, Ordonn. de Pâques 1366, renouv. et augm. en 1390); 1549 «lieu où se tiennent les magistrats du ministère public en dehors de l'audience» (EST.); 1649 parquet des huissiers (RETZ, Mémoires ds OEuvres, éd. A. Feuillet, II, 229); b) 1694 «les magistrats du ministère public» (Ac.); d'où 1836 «le ministère public en tant qu'organe judiciaire» (BALZAC, Corresp., p.11: je dois déposer ... une plainte au parquet du procureur du Roi); 2. a) 1376 «lieu clos de branches où on attire les perdrix pour les prendre» (Modus et Ratio, éd. G. Tilander, 127, ligne 13, t. I, p.289); b) 1525 «petit parc pour le bétail» (R. GOBIN, Livre des loups ravissans, ch. I ds GDF.); c) 1756 «volière où l'on élève les faisans destinés au peuplement» (Encyclop. t. 6, s.v. faisanderie); 1963 parquet de sélection (Lar. encyclop.); 3. a) 1701 «banc où se placent, dans le temple protestant, les ministres et les personnes importantes» (FUR.); b) av. 1772 «public, qui au théâtre, est assis dans la partie comprise entre l'orchestre des musiciens et le parterre» (PIRON ds Lar. 19e); 1796 «cette partie du théâtre» (RESTIF DE LA BRET., M. Nicolas, p.70: nous nous plaçames au parquet); c) 1802 «enceinte d'une Bourse des valeurs où les agents de change se réunissent pour la négociation des effets publics et particuliers» (Arr. consul. 27 prair. an X, Bull. Hist. Econ. Révol., 1912, t. I, p.329 ds BRUNOT t. 9, p.1098, note 2). II 1. 1398 «panneau, ici d'un retable» (Arch. nat. KK 41, fol. 171 v° ds GAY), en m. fr. seulement; 2. 1664 «assemblage à compartiments qu'on pose sur des lambourdes pour servir de plancher dans un appartement» le posage de parquet (Comptes des bâtiments du Roi sous le règne de Louis XIV, publ. par J. Guiffrey, t. I, p.15); 3. 1906 mar. parquet de chauffe (SOÉ-DUP., s.v. parquet de machine). Dimin. de parc. Fréq. abs. littér.:1013. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 857, b) 1770; XXes.: a) 2275, b) 1259.
DÉR. Parqueterie, subst. fém., menuis. a) Art de faire du parquet. La parqueterie était encore inconnue au XVIe siècle (BACH.-DEZ. 1882). b) Usine dans laquelle on fabrique des parquets. (Dict. XXes.). [], BARBEAU-RODHE 1930, Pt ROB., Lar. Lang. fr. préfèrent [--]. Att. ds Ac. dep. 1835. 1res attest. 1835 «art de faire des parquets» (Ac.), 1932 «usine où l'on fabrique des parquets» (Lar. 20e); de parquet, suff. -erie.
BBG. —Archit. 1972, p.66, 153. —LENOBLE-PINSON (M.). Le Lang. de la chasse. Bruxelles, 1977, p.251, 255. —QUEM. DDL t. 16.

parquet [paʀkɛ] n. m.
ÉTYM. 1339, « petit parc »; de parc.
———
I
1 Vx. Compartiment, espace délimité dans un parc, un pâturage.Mod. Agric. || Parquet d'élevage : enclos destiné à l'élevage des volailles.
2 (1366). Anciennt. Partie d'une salle de justice où se tenaient les juges ou les avocats. Barreau, barre.
(1549). Mod. Local réservé aux membres du ministère public en dehors des audiences. || Parquet d'un tribunal. || Parquet général, sous l'autorité d'un procureur général.Petit parquet, service du parquet où sont conduites les personnes arrêtées en flagrant délit.
1 Admirez, s'il vous plaît, ma fermeté; — je viens de me rendre au Palais de Justice. On a souvent peur, — en pareil cas, — de ne sortir du parquet du procureur de la République que pour être guillotiné.
Nerval, Fragment des faux saulniers, I.
(1694). Par métonymie. || Le Parquet : groupe des magistrats chargés de requérir l'application de la loi au nom de la société, sous l'autorité d'un procureur général ou d'un procureur de la République (→ Justice, cit. 40; opinion, cit. 23). || Magistrats du Parquet (magistrature debout) et juges (magistrature assise).
3 (Av. 1772). Vx. Partie d'une salle de théâtre située entre la scène et le parterre. Orchestre.Par métonymie. || Le parquet applaudit.
4 (1802). Partie de l'enceinte d'une Bourse où se tiennent des agents de change, pendant le marché. Bourse (cit. 4); corbeille. — ☑ Loc. Négociateur individuel de parquet : opérateur autorisé à spéculer en Bourse pour son propre compte.
(1875). Par métonymie. Corps des agents de change d'une Bourse.
5 Mar. (vx). Compartiment de la cale d'un navire. || Parquet de chargement.
———
II (1385, « panneau de retable »; du sens I, A de parc).
1 (1664). Assemblage soigné et précis de petits éléments de bois ( Frise, lame, latte, cit. 2) qui garnissent le sol d'une pièce, d'une salle; partie supérieure apparente d'un plancher. || Parquet cloué sur des lambourdes. || Parquet à éléments assemblés ( Languette, rainure); parquet sans joints. || Plinthe bordant un parquet ( Antébois). || Parquet d'onglet, à l'anglaise, à points de Hongrie, à bâtons rompus, en mosaïque… || Parquet de chêne (cit. 4), de noyer… || Garnir d'un parquet. Parqueter. || Entretien d'un parquet; nettoyer un parquet à la paille de fer; cirer le parquet. Cire, encaustique (cit.). || Parquet ciré (cit. 2), verni. || Brosse à parquet. || Faire, frotter le parquet. Frotteur (cit.). → Frottement, cit. 6; ménage, cit. 5. || Parquet recouvert d'une moquette, d'un tapis (→ Couvrir, cit. 5; laine, cit. 7).
2 (…) plusieurs feuilles du parquet, étaient soulevées (…) Gâter ainsi ce parquet en bois de couleur, qu'il aime tant; quand un de ses enfants y entre avec des souliers humides, il devient rouge de colère.
Stendhal, le Rouge et le Noir, I, XXI.
3 Le parquet, couleur de cire et luisant, craquait tout seul, sans doute à la chaleur du petit poêle de faïence blanche (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. IV, p. 51.
Le parquet d'une salle de sports, d'un gymnase.Au plur. Fam. (Sport). || Les parquets : les salles de basket.
2 (1718). Techn. Assemblage de bois sur lequel est appliquée une glace.
3 (1903). Mar. Assemblage de plaques formant une plate-forme pour la circulation (dans une salle de machines, notamment). || Parquet de chauffe.
DÉR. (Du sens II) Parqueter, parqueterie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • parquet — Parquet, m. acut. Est le diminutif de Parc, un petit parc, Septum arctius, On l a approprié aux auditoires des courts souveraines, pour la closture faite de posteaux et barres droites et traversaines, qui forclost la multitude és audiences, à… …   Thresor de la langue françoyse

  • parquet — (n.) 1816, patterned wooden flooring, from Fr. parquet wooden flooring, enclosed portion of a park, from O.Fr. parchet (14c.) small compartment, part of a park or theater, dim. of parc (see PARK (Cf. park) (n.)). Meaning part of a theater… …   Etymology dictionary

  • parquet — m. parquet ; dr. ministère public. voir postam …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • parquet — [pär kā′] n. [Fr, a small enclosed section < MFr parchet, dim. of parc,PARK ] ☆ 1. the main floor of a theater, esp. that part from the orchestra pit to the parquet circle: usually called orchestra 2. a flooring of parquetry vt. parqueted… …   English World dictionary

  • Parquet — Par*quet (p[aum]r*k[=a] or p[aum]r*k[e^]t ), n. [F. See {Parquetry}.] [1913 Webster] 1. A body of seats on the floor of a music hall or theater nearest the orchestra; but commonly applied to the whole lower floor of a theater, from the orchestra… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Parquet — (v. fr., spr. Parkeh), 1) (Parquetboden, getäfelter Fußboden), ein aus lauter kleinen, zwischen Rahmholz als Füllungen eingelegten Täfelchen (Parquettafeln) bestehender Fußboden in Sälen u. schöneren Zimmern der Wohngebäude. Ein solcher Fußboden… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Parquet — (franz., spr. kä), s. Parkett …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Parquet — (frz., spr. keh), s. Parkett …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Parquet — (parket), frz., mit Tischlerarbeit ausgelegter, getäfelter Fußboden; in den Gerichtshöfen der Platz der Richter, im Theater der Theil des Parterre, welcher der Bühne zunächst ist …   Herders Conversations-Lexikon

  • parquet — /par kɛ/ s.m., fr. [dim. di parc, nel sign. di piccolo recinto con tavolato ]. (arred.) [pavimento formato da elementi di legno forte (listelli o doghe), disposti a spina di pesce, a liste parallele o in altri disegni] ▶◀ palchetto, parché,… …   Enciclopedia Italiana

  • parquet — → parqué …   Diccionario panhispánico de dudas


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.